La Liberté

«L’école n’est pas un monde à part»

«L’école n’est pas un monde à part»
«L’école n’est pas un monde à part»
12.12.2017

La transformation d’une situation en jeu, ou «gamification», est une tendance actuelle. A l’école aussi

Propos recueillis parAnne Rey-Mermet

Université de Fribourg »   Sur un plateau ou une tablette, tout le monde joue. Bien implanté dans les petites classes, le jeu fait aussi son trou chez les élèves plus âgés. Des classes de Fribourg testent cette année Classcraft, une plateforme en ligne qui donne un aspect ludique à la classe. Eric Sanchez, directeur du Laboratoire d’innovation pédagogique du Centre d’enseignement et de recherche pour l’enseignement au secondaire à l’Université de Fribourg, dirige des recherches sur ce thème.

Les jeux sont courants chez les petits, mais sont-ils aussi utiles pour les élèves plus âgés?

Ce sont ceux qui servent à l’apprentissage?

On les définit de manière plus large: un «jeu sérieux» peut aussi être un média pour communiquer sur un sujet. L’Unesco avait par exemple créé un jeu pour parler des réfugiés.

On pointe souvent la mauvaise influence des jeux numériques sur les jeunes…

<

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00