La Liberté

L’école soutient les «feux bleus»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les professionnels mobilisés contre le coronavirus peuvent se concentrer: leurs enfants sont pris en charge (ici à l’accueil extrascolaire de Cormanon, à Villars-sur-Glâne). © Charly Rappo
Les professionnels mobilisés contre le coronavirus peuvent se concentrer: leurs enfants sont pris en charge (ici à l’accueil extrascolaire de Cormanon, à Villars-sur-Glâne). © Charly Rappo
Partager cet article sur:
17.03.2020

Plus de 170 élèves, en majorité enfants des acteurs en lutte sur le front de la crise, ont été pris en charge dans les écoles ou les accueils extrascolaires du canton. Partout, l’Etat s’adapte

Stéphanie Schroeter, Chantal Rouleau, Charles Grandjean ET Stéphane Sanchez

Stratégique » La fermeture des écoles n’aura jeté aucun parent dans la quête désespérée d’une solution de garde. Seuls 171 enfants ont, en effet, dû être pris en charge par le service d’accueil de secours, sur les sites scolaires ou dans les accueils extrascolaires du canton. «Ce nombre de 171 représente à peine 0,5% de l’effectif total», contextualise Marianne Meyer Genilloud, conseillère scientifique à la Direction de l’instruction publique, de la culture et du sport (DICS).

Parmi ces élèves, trois (dont deux francophones) sont scolarisés au cycle d’orientation. Le solde (168, dont 23 germanophones) provient du degré primaire. Ces chiffres «sont exhaustifs pour la matinée de lundi»: les écoles devaient en effet les transmettre à la DICS, chargée d’informer l

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00