La Liberté

L’éthique fait son entrée au bordel

La rue de la Grand-Fontaine, un haut lieu de la prostitution en ville de Fribourg. © Aldo Ellena-archives
La rue de la Grand-Fontaine, un haut lieu de la prostitution en ville de Fribourg. © Aldo Ellena-archives
13.02.2018

Les salons devront à l’avenir respecter une charte éthique stipulant notamment que seuls les rapports protégés sont admis.

nicolas maradan

Prévention »   L’autorisation d’exploiter un établissement destiné à la prostitution dans le canton de Fribourg est désormais conditionnée au respect d’une charte éthique élaborée par la Commission consultative dans le domaine de la prostitution, informe la Direction de la sécurité et de la justice. Il s’agit d’une mesure recommandée par un récent rapport du Conseil fédéral.

Egalement traduit en allemand, en anglais, en roumain et en espagnol, ce document stipule notamment que seuls les rapports protégés sont admis et que des préservatifs doivent être mis à disposition gratuitement ou au prix coûtant.

Vingt salons à Fribourg

En 2017, la police fribourgeoise a dénombré 155 travailleuses du sexe, selon le rapport annuel de la commission, rendu public hier. Ce

Pour lire la suite de cet article :

Découvrez La Liberté pour Fr. 9.-/mois, sans engagement

Profiter de l'offre
Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00