La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

L’exécutif de Granges-Paccot dit non

Publié le 01.09.2021

Temps de lecture estimé : moins d'1 minute

Partager cet article sur:

Grand Fribourg » Le Conseil communal rejette à l’unanimité le processus de fusion.

L’Exécutif de Granges-Paccot prend position «à l’unanimité» contre le processus de fusion du Grand Fribourg. Il «préavise défavorablement le vote consultatif du 26 septembre», a-t-il fait savoir dans un courrier adressé hier aux citoyens.

Parmi les arguments évoqués figure l’augmentation prévue du taux d’impôts qui mènerait la commune à contribuer «de manière plus importante que d’autres» à la capacité d’investissement de la future commune sans garantir un retour sur investissement. La fusion n’aura pas d’impact en matière de politique des transports, l’Agglo de Fribourg «ayant de larges compétences en la matière», dit la missive. Granges-Paccot n’aurait «aucune chance d’avoir un siège au sein de l’exécutif au-delà de la période transitoire de cinq ans», affirment en outre les autorités, estimant que le village «ne deviendra qu’un quartier périphérique de la commune fusionnée, dont les i

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00