La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

L’héritage de Pierre Dreyer, le «Kennedy fribourgeois»

L’historien Jean-Pierre Dorand consacre un ouvrage à Pierre Dreyer, conseiller d’Etat de 1966 à 1981

L’ancien conseiller d’Etat Pierre Dreyer (à droite), surnommé le «Kennedy fribourgeois», aux côtés de son prédécesseur et mentor Paul Torche. © ASL
L’ancien conseiller d’Etat Pierre Dreyer (à droite), surnommé le «Kennedy fribourgeois», aux côtés de son prédécesseur et mentor Paul Torche. © ASL

Nicolas Maradan

Publié le 03.05.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Interview » Passé maître dans l’art de dresser le portrait biographique des figures politiques du canton de Fribourg, l’historien Jean-Pierre Dorand, lui-même ancien député PDC, consacre un ouvrage au démocrate-chrétien Pierre Dreyer (1924-2005), conseiller d’Etat de 1966 à 1981 et sénateur entre 1972 et 1987.

Longtemps, l’économie fribourgeoise stagne, restant tournée vers l’agriculture. Dans les années 1950, les habitants quittent le canton par milliers. Sans Pierre Dreyer, Fribourg serait-il parvenu à sortir de ce marasme?

Jean-Pierre Dorand: En 1941, les agriculteurs représentent 43% des actifs. En 1960, ils n’en constituent plus que 27%, et 13% en 1980. Ces chiffres sont intéressants, car ils illustrent l’évolution qu’a connue Fribourg. Sous Paul Torche (conseiller d’Etat entre 1946 et 1966,

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00