La Liberté

L’hôpital se rebelle contre l’Etat

Pour l’heure largement déficitaire, le budget 2018 de l’Hôpital fribourgeois n’a toujours pas été adopté. © Alain Wicht-archives
Pour l’heure largement déficitaire, le budget 2018 de l’Hôpital fribourgeois n’a toujours pas été adopté. © Alain Wicht-archives
29.12.2017

Sans budget 2018, l’HFR refuse de signer les mandats de prestations que lui confie le gouvernement

Louis Ruffieux

Bras de fer »   Situation inédite et étrange sous l’angle institutionnel: l’Hôpital fribourgeois (HFR) refuse de signer les mandats de prestations que lui confie l’Etat pour 2018. Il les estime insuffisamment rémunérés. Le conseil d’administration de l’institution de droit public vient de le signifier par écrit au gouvernement, a appris La Liberté. Son président Philippe Menoud confirme l’envoi de cette lettre, qu’il inscrit dans les démarches entreprises par l’HFR pour tenter d’améliorer sa situation financière. Le budget 2018, pour l’heure largement déficitaire, n’a pas encore été adopté.

Le bras de fer entre l’institution et l’Etat ne date pas de cette fin d’année agitée. En septembre dernier encore, alors que les comptes de l’Hôpital fr

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00