La Liberté

La bonne affaire était un piège

Le restaurateur et le prétendu courtier s’étaient mis d’accord sur un prix d’un peu plus de 10 millions de francs. © Keystone
Le restaurateur et le prétendu courtier s’étaient mis d’accord sur un prix d’un peu plus de 10 millions de francs. © Keystone
24.04.2019

Prétextant vouloir lui racheter son établissement, des escrocs ont dupé un restaurateur

Marc-Roland Zoellig

Criminalité » Il pensait réaliser une belle opération en vendant son restaurant à un investisseur fortuné pour un très bon prix. Mais, après plusieurs mois de négociation et de mise en confiance, ponctués d’une rencontre avec un prétendu courtier dans un prestigieux établissement parisien, la bonne affaire s’était achevée par un vulgaire vol à l’arraché sur un parking fribourgeois en mai 2015… Victime d’arnaqueurs professionnels, l’hôtelier-restaurateur ainsi appâté y a laissé 200’000 francs, une partie de la somme qu’il avait empruntée à un associé afin de régler la commission de courtage réclamée par son interlocuteur parisien.

Le procès de l’un des auteurs présumés de cette arnaque s’est ouvert ce mercredi devant

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00