La Liberté

La campagne de pub qui fâche

Un bon de quatre francs dans le magasin contre un 6 dans son bulletin, parents et enseignants dénoncent la «marchandisation des notes». © Fotolia
Un bon de quatre francs dans le magasin contre un 6 dans son bulletin, parents et enseignants dénoncent la «marchandisation des notes». © Fotolia
27.06.2018

La chaîne Mediamarkt suscite la polémique avec sa campagne ciblée sur les élèves

Claire Pasquier

Publicité »   L’action a animé les débats sur la toile et au-delà, hier. La chaîne d’électroménager et d’électronique Mediamarkt invite les enfants âgés de 4 à 14 ans à présenter leur bulletin de notes dans ses 28 enseignes suisses, dont celle de Granges-Paccot. Dès aujourd’hui et jusqu’au 26 juillet, chaque 6 est récompensé d’un bon d’une valeur de quatre francs, tandis que les 5.5 valent trois francs et les 5, deux francs.

La démarche du géant allemand existe depuis plusieurs années à Saint-Gall et s’étend pour la première fois à toute la Suisse. Cela non sans remous en Romandie et à Fribourg, où plusieurs associations de parents, d’enseignants et la Fédération romande des consommateurs (FRC) ont cosigné un

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00