La Liberté

La filière du bois dans l’incertitude

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Avec la baisse des prix du bois, beaucoup d’exploitations forestières n’entrent plus dans leurs frais. Certaines coupes pourraient être supprimées cet automne. © Alain Wicht
Avec la baisse des prix du bois, beaucoup d’exploitations forestières n’entrent plus dans leurs frais. Certaines coupes pourraient être supprimées cet automne. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
28.05.2020

Déjà péjoré par le climat, le marché du bois subit la crise sanitaire et craint le retour du bostryche

Maud Tornare

Forêts » Le marché du bois vit des heures difficiles. Les prix du bois ont chuté, et beaucoup d’exploitations forestières sont déficitaires. En cause: la concurrence étrangère et les changements climatiques dont les effets sur la forêt sont plus rapides que prévu. Alors que le retour en force du bostryche est attendu dans les forêts fribourgeoises, certains gardes forestiers envisagent de renoncer à des coupes cet automne. Cette situation pourrait avoir des conséquences sur l’entretien de la forêt.

Un marché saturé

Depuis 1999, les cours du bois de sciage n’ont jamais retrouvé leur niveau d’avant les années Lothar. Malgré une amélioration en 2003-2004, la situation s’est dégradée ces dernières années. Amorcée avec l’abandon du taux plancher en 2015, la baisse des pri

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00