La Liberté

La guerrière du Pole Sport

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Perfectionniste, Kim Gartmann n’est jamais satisfaite de ses performances. Elle a participé aux championnats du monde à Montréal en 2019. © Eli Mora
Perfectionniste, Kim Gartmann n’est jamais satisfaite de ses performances. Elle a participé aux championnats du monde à Montréal en 2019. © Eli Mora
Partager cet article sur:
30.07.2021

La Broyarde Kim Gartmann, qui pratique du Pole Sport à haut niveau, donne tout pour cette activité

Lise-Marie Piller

Athlète » Une jeune Broyarde blonde fond en larmes, le cœur débordant de joie. Cette architecte vient de décrocher la médaille d’or des championnats suisses de pole sport dans la catégorie Elite Senior Women en 2019. Elle réalise ainsi son plus grand rêve: le droit de participer aux championnats du monde au Canada.

A l’Ancienne Gare à Fribourg, où elle nous a donné rendez-vous ce samedi matin, Kim Gartmann a les yeux qui pétillent, parlant sans tabou de sa vie ardue. Son sourire, qui surgit fréquemment, est parfois un peu contrit, comme si elle s’excusait. Les indices de sa passion sont bien visibles: musculature impressionnante des bras et des épaules, peau parsemée de bleus et de brûlures. «En pole sport, on tient à la barre avec sa peau. Avant les championnats suisses, j’avais une aisselle en sang», explique-t-ell

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00