La Liberté

La Landwehr dans la gravière

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La Landwehr dans la gravière
La Landwehr dans la gravière
La Landwehr dans la gravière
La Landwehr dans la gravière
La Landwehr dans la gravière
La Landwehr dans la gravière
Partager cet article sur:
20.10.2020

La musique a tourné durant trois jours un film dans des lieux improbables

Anne Rey-Mermet

Rossens » Sur les coursives, les ouvriers en orange ont cédé leur place aux musiciens en tenue. Les machines sont à l’arrêt, mais l’endroit bruisse malgré tout de sons divers: soupirs des installations et clapotis de l’eau qui se déverse tranquillement dans une énorme citerne. La scène se passe tout au sommet de la haute halle de la gravière des Grands-Champs, à Rossens, vendredi après-midi. Une douzaine de membres de la Landwehr de Fribourg attendent de trouver leur place dans ce décor industriel. C’est le début de trois jours de tournage pour un film intitulé Espace recomposé, réalisé en collaboration avec le réalisateur fribourgeois Mark Olexa.

«C’est une idée que nous avons développée depuis le mois de mai. Nous nous sommes posé la questi

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00