La Liberté

«La loi doit être respectée»

Les parents ne sont plus tenus de participer aux coûts de l’ensemble des activités proposées par les écoles; les camps de ski sont notamment concernés. © Aldo Ellena
Les parents ne sont plus tenus de participer aux coûts de l’ensemble des activités proposées par les écoles; les camps de ski sont notamment concernés. © Aldo Ellena
26.03.2018

Nicolas Maradan

La récente décision du Tribunal fédéral mettant en danger l’organisation des sorties scolaires n’a pas fini de faire couler de l’encre. Le Conseil d’Etat vient de répondre à une question des députés socialistes David Bonny (Prez-vers-Noréaz) et Gaétan Emonet (Remaufens) demandant notamment si des aides financières peuvent exceptionnellement être débloquées en faveur des communes.

Pour rappel, des parents thurgoviens se sont opposés à la contribution financière demandée pour la participation des élèves à certaines activités organisées en marge de l’école. Et les juges de Mon-Repos leur ont donné raison, considérant que l’enseignement devait être gratuit. Mais, dans sa réponse, le gouvernement cantonal indique qu’une aide exceptionnelle «sort clairement des lois en vigueur». Il ajoute: «Son opportunité ne pourra être analysée qu’après que les communes ont livré des informations chiffrées.

Le cas échéant, il appartiendrait ensuite au Grand Conseil de prendre des décisions.» Et le Conseil d’Etat se veut clair: d’ici qu’un état des lieux ait été élaboré, «la législation en vigueur doit être respectée», écrit-il. 

comments powered by Disqus
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00