La Liberté

La montagne comme échappatoire

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
En cette période de crise sanitaire, la montagne est devenue un refuge. Mais les promeneurs respectent les distances de sécurité. © Lib / Alain Wicht
En cette période de crise sanitaire, la montagne est devenue un refuge. Mais les promeneurs respectent les distances de sécurité. © Lib / Alain Wicht
En cette période de crise sanitaire, la montagne est devenue un refuge. Mais les promeneurs respectent les distances de sécurité. © Lib / Alain Wicht
En cette période de crise sanitaire, la montagne est devenue un refuge. Mais les promeneurs respectent les distances de sécurité. © Lib / Alain Wicht
Partager cet article sur:
22.03.2020

Une petite foule est venue profiter du soleil aux Paccots, malgré les recommandations sanitaires

Mattia Pillonel

Veveyse » Les villes suisses se vident, les montagnes se remplissent. Que ce soit pour occuper les enfants, fuir un appartement où l’on vit enfermé depuis une semaine ou simplement oublier momentanément la folie médiatique du coronavirus, la nature est devenue un refuge. Samedi, aux Paccots, le beau temps attire le monde près du lac des Joncs. De nombreuses familles, quelques cyclistes et des marcheurs solitaires veulent profiter du calme de la région.

Mais attention, les précautions sont toujours prises au sérieux. Une famille marche sur la route tranquillement, profitant du soleil. En face d’eux arrive un coureur, il sort de la route et monte sur un petit talus en hauteur. Ils se croisent à 3 mètres de distance et se saluent poliment, comme si tout était normal.

Il faut bien s’occuper

Cette famille habite aux Paccots. Le père, travailleur dans la cons

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00