La Liberté

«La place de l’enseignant a changé»

Herbert Wicht était chef du Service de l’enseignement spécialisé et des mesures d’aide depuis 2014. © Alain Wicht
Herbert Wicht était chef du Service de l’enseignement spécialisé et des mesures d’aide depuis 2014. © Alain Wicht
02.05.2018

Herbert Wicht a consacré toute sa vie à l’école fribourgeoise, et notamment à l’enseignement spécialisé

Propos recueillis par Nicolas Maradan

Interview »   Nommé chef du Service de l’enseignement spécialisé et des mesures d’aide (SESAM) en 2014, après une carrière entière au service de l’école fribourgeoise, Herbert Wicht a pris sa retraite fin avril.

Toute une vie – quarante-trois ans en tout – consacrée à l’école fribourgeoise. Comment celle-ci a-t-elle évolué sous vos yeux?

Herbert Wicht: La place de l’enseignant a beaucoup changé. La relation avec les parents également. Le métier est sans doute devenu plus difficile. L’arrivée des nouveaux plans d’étude et des nouveaux moyens d’enseignement rendent la tâche plus complexe. Pareil avec les outils informatiques. A l’époque, quand nous donnions une leçon d’histoire et que nous montrions sur une diapositive l

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00