La Liberté

«La politique, il faut savoir la quitter»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
«J'estime que c'est le bon moment pour passer le flambeau à de nouvelles forces», explique le libéral-radical Maurice Ropraz. © Alain Wicht
«J'estime que c'est le bon moment pour passer le flambeau à de nouvelles forces», explique le libéral-radical Maurice Ropraz. © Alain Wicht
«La politique, il faut savoir la quitter» © Alain Wicht
«La politique, il faut savoir la quitter» © Alain Wicht
Partager cet article sur:
07.01.2021

Conseiller d’Etat depuis 2011, le Gruérien Maurice Ropraz ne rempilera pas pour un troisième mandat

Nicolas Maradan

Interview » Il détenait l’une des clés de l’élection au Conseil d’Etat fribourgeois qui se jouera au mois de novembre prochain: finalement, le libéral-radical Maurice Ropraz ne sera pas candidat à sa propre succession. Il explique sa décision.

Vous ne vous représenterez donc pas pour un troisième mandat au Conseil d’Etat?

Maurice Ropraz: Après bientôt quatre législatures passées au service de l’Etat, dix ans comme préfet de la Gruyère et dix ans comme conseiller d’Etat, j’ai décidé de ne pas solliciter de nouveau mandat lors des élections cantonales de cet automne. La politique, il faut savoir la quitter quand on l’aime, et quand les gens vous apprécient.

Votre décision était très attendue. A-t-elle &ea

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00