La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La sécurité avant tout sur les lacs

L’interdiction de naviguer est prolongée pour des raisons de sécurité. Reportage avec la police du lac

Le chef de la police du lac Cédric Blanc et son collègue Andreas Beyeler au gouvernail veillent à la sécurité sur le plan d’eau. © Charles Ellena
Le chef de la police du lac Cédric Blanc et son collègue Andreas Beyeler au gouvernail veillent à la sécurité sur le plan d’eau. © Charles Ellena
Le chef de la police du lac Cédric Blanc et son collègue Andreas Beyeler au gouvernail veillent à la sécurité sur le plan d’eau.
Le chef de la police du lac Cédric Blanc et son collègue Andreas Beyeler au gouvernail veillent à la sécurité sur le plan d’eau.
Le chef de la police du lac Cédric Blanc et son collègue Andreas Beyeler au gouvernail veillent à la sécurité sur le plan d’eau.
Le chef de la police du lac Cédric Blanc et son collègue Andreas Beyeler au gouvernail veillent à la sécurité sur le plan d’eau.

Chantal Rouleau

Publié le 22.07.2021

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Intempéries » A part quelques canards, pas une âme qui vive jeudi après-midi sur le lac de Morat. Pourtant, le soleil brille et les vacances d’été battent leur plein. Normalement, bateaux à moteur, paddleurs et kayakistes se disputeraient chaque mètre carré de l’étendue d’eau. Mais non, c’est le calme plat. En raison des intempéries, le niveau du lac est toujours dangereusement haut, même s’il a commencé à descendre.

C’est pourquoi les gouvernements fribourgeois, vaudois et neuchâtelois ont décidé de prolonger jusqu’à lundi l’interdiction de navigation sur les lacs de Morat, de Neuchâtel et sur le canal de la Broye, mise en place vendredi passé. Les lacs de la Gruyère et de Schiffenen ne sont en revanche plus concernés (voir ci-après). Alors que toute navigation est

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00