La Liberté

La tête dure et le cœur sur la main

A l’ostentation, le premier citoyen du canton préfère la discrétion. Laquelle n’empêche ni l’efficacité, ni l’humour. © Alain Wicht
A l’ostentation, le premier citoyen du canton préfère la discrétion. Laquelle n’empêche ni l’efficacité, ni l’humour. © Alain Wicht
07.02.2017

Le Singinois Bruno Boschung pilote cette semaine sa première session de Grand Conseil. Portrait

Patrick Pugin

Grand Conseil » Bruno ­Boschung, 54 ans, n’est pas le plus flamboyant des députés fribourgeois. Ni les grandes envolées en plénum, ni l’usage intempestif d’instruments parlementaires ne sont sa tasse de thé. A l’ostentation, le Singinois préfère la discrétion. Le travail de l’ombre. «Je n’interviens que si je l’estime nécessaire. On parle lorsque l’on a quelque chose à dire! Pas pour polémiquer ou pour faire sa publicité personnelle», considère le nouveau président du Grand Conseil, qui pilote cette semaine sa première session.

C’est donc en commission, ou au sein de son groupe, que parle Bruno Boschung. Parfois sèchement, disent certains… «C’est une personnalité très forte, qui sait où il veut aller. Il respecte l’opinion des autres, mai

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00