La Liberté

Le camping sauvage a la cote

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La législation sur le camping sauvage varie dans chaque commune. © Charly Rappo-archives
La législation sur le camping sauvage varie dans chaque commune. © Charly Rappo-archives
Partager cet article sur:
09.07.2020

Les communes s’adaptent pour faire face à l’afflux de touristes qui resteront en Suisse cet été

Arnaud Rolle

Nature » Dans les méandres de la Sarine, perdu quelque part entre l’abbaye d’Hauterive et Rossens, un petit groupe de jeunes a discrètement fait son nid entre forêt, falaises et rivière pour quelques jours de camping sauvage. «Découvrir de nouveaux endroits, être tout seul, c’est l’aventure, avec un petit côté «survie», résume une des campeuses. «Un camping où il y a tout sur place, c’est comme à la maison. Il n’y a pas grand intérêt», poursuit une autre campeuse.

C’est que le camping sauvage a la cote depuis plusieurs années. Cette pratique se voit boostée par la crise sanitaire et les vacanciers qui décident ou sont forcés de rester en Suisse. Mais, à défaut d’une législation fédérale ou cantonale sur ce sujet, la situation reste floue. Ce

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00