La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le canton mettra la main à la poche

Le parlement exige que l’Etat participe au financement de la couverture de l’A12 à Chamblioux

Le projet de couverture de Chamblioux, à cheval sur les territoires de Fribourg, Villars-sur-Glâne, Givisiez et Granges-Paccot, prévoit de relier les deux côtés de l’A12 sur 1100 à 1250 mètres. © Vincent Murith-archives
Le projet de couverture de Chamblioux, à cheval sur les territoires de Fribourg, Villars-sur-Glâne, Givisiez et Granges-Paccot, prévoit de relier les deux côtés de l’A12 sur 1100 à 1250 mètres. © Vincent Murith-archives

Nicolas Maradan

Publié le 03.02.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Grand Conseil » Par 75 voix contre 16 (2 abstentions), le parlement cantonal a accepté hier un mandat rédigé par une dizaine de députés provenant principalement des rangs du PLR, du Centre et du PS, et demandant à l’Etat de Fribourg de s’engager à soutenir financièrement le projet de couverture de l’autoroute A12 dans le secteur de Chamblioux-Bertigny à hauteur de 50% de son coût au minimum, mais pour 75 millions de francs au maximum. Et cela contre l’avis du Conseil d’Etat, qui estimait que son engagement devait rester subsidiaire et complémentaire aux autres sources de financement. «Comme souvent pour les projets d’envergure pour notre canton, le Conseil d’Etat est d’une incroyable frilosité et n’ose pas s’engager», estime le libéral-radical Jean-Daniel Wicht (Villars-sur-Glâne).

Il ajoute: «C

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11