La Liberté

Le festival perdu qui rend le sourire

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le batteur Arthur Hnatek a fait découvrir son projet SWIMS au public à Bluefactory.
Le batteur Arthur Hnatek a fait découvrir son projet SWIMS au public à Bluefactory.
Le festival perdu qui rend le sourire
Le festival perdu qui rend le sourire
Partager cet article sur:
17.07.2020

Si bon nombre d’événements culturels ont renoncé cette année, le Festival Re innove à Fribourg

photos Alain Wicht texte Tiffany Terreaux

Culture » Le Festival Re! est un pari gagnant pour les organisateurs. Ce concept réunissant 35 associations culturelles bat son plein dans l’enceinte de Bluefactory. Les festivaliers s’étaient donné rendez-vous, depuis le 4 juillet jusqu’à demain, pour partager des moments devenus rares.

L’affiche de ce mercredi annonçait Re-Bubbles en début de soirée. Un concept de danse contemporaine sous forme de performance participative. Mélanie Gobet, initiatrice du projet, espérait cinq à dix participants. Ils étaient plus d’une vingtaine à se mouvoir, casque sur les oreilles, dans cette chorégraphie collective. L’une des participantes, Jade Albasini, se réjouit de ces moments de partage: «Ça mélange le bienfait de l’immersion d’une silent disco avec cet aspect communautaire. La rencontre avec des inconnus nous manque, et ici nous créons une chorégraphie ensemble. Ça nous rend attentifs aux autres.» Maya Pochon, elle aussi de la partie, renchérit: «C’est une expérience à faire. Ce mél

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00