La Liberté

Le jambon tout bon pour l’AOP

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Maître boucher romontois, Christian Deillon préside l’Interprofession de la charcuterie AOP. © Alain Wicht
Maître boucher romontois, Christian Deillon préside l’Interprofession de la charcuterie AOP. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
12.10.2020

L’Interprofession de la charcuterie va déposer sous peu une troisième demande d’appellation

Stéphane Sanchez

Terroir » Le jambon de la borne peut désormais prétendre à ses lettres de noblesse, la fameuse appellation d’origine protégée. L’Interprofession de la charcuterie AOP, née le 17 mai 2005, va déposer la demande officielle dans deux semaines auprès de l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG), le maître des clés. Le fameux jambon n’est pas seul dans la corbeille: le boutefas est lui aussi intégré à la demande, comme prévu en 2005. «Tout est ficelé. Les délégués de l’interprofession ont approuvé à l’unanimité les cahiers des charges et la demande le 17 septembre dernier. Ne reste qu’à vérifier que toutes les virgules sont à leur place, avant l’envoi prévu le 23 octobre», jubile le maître boucher romontois Christian Deillon,

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00