La Liberté

Le marché de niche des betteraves bio

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Yves Gaillet, agriculteur bio à Mur et ancien président des betteraviers fribourgeois, est ravi par la récolte 2020, qui s’est terminée pour les producteurs bio début octobre. Aldo Ellena
Yves Gaillet, agriculteur bio à Mur et ancien président des betteraviers fribourgeois, est ravi par la récolte 2020, qui s’est terminée pour les producteurs bio début octobre. Aldo Ellena
Partager cet article sur:
24.11.2020

Fribourg et Vaud comptent neuf betteraviers qui n’utilisent pas de pesticides. La culture est exigeante

delphine francey

Agriculture » Yves Gaillet est convaincu qu’il a fait le bon choix il y a quatre ans. A l’époque, le paysan de Mur se reconvertit à l’agriculture biologique et se débarrasse de ses herbicides et insecticides qu’il utilise jusqu’alors sur son domaine d’une cinquantaine d’hectares. Même si le nombre de producteurs bio est en constante augmentation, le Vulliérain est l’un des rares agriculteurs à cultiver des betteraves sucrières.

Selon les chiffres 2020 des sucreries, la Suisse compte seulement cinquante-cinq planteurs bio dont quatre Fribourgeois et cinq Vaudois (mais aucun de la Broye-Vully). Un effectif insignifiant comparé aux 4100 betteraviers conventionnels dont le nombre pourtant diminue constamment à cause notamment de la baisse des rendements et des prix.

Bilan mi-figue mi-raisin

Alors que les producteurs de la culture standard qualifient

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00