La Liberté

Le Parc naturel repart pour dix ans

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le PNR portera une attention particulière aux paysages de qualité (ici les préalpes fribourgeoises depuis La Berra). Alain Wicht
Le PNR portera une attention particulière aux paysages de qualité (ici les préalpes fribourgeoises depuis La Berra). Alain Wicht
Le PNR portera une attention particulière aux paysages de qualité. Alain Wicht
Le PNR portera une attention particulière aux paysages de qualité. Alain Wicht
LLe PNR portera une attention particulière aux paysages de qualité (ici les préalpes fribourgeoises depuis La Berra). Alain Wicht © La Liberté
LLe PNR portera une attention particulière aux paysages de qualité (ici les préalpes fribourgeoises depuis La Berra). Alain Wicht © La Liberté
Partager cet article sur:
12.01.2021

L’outil de développement durable du Pays-d’Enhaut et de la Gruyère ne manque pas de projets

Stéphane Sanchez

Durabilité » Treize communes qui confirment leur adhésion pour dix ans, trois autres qui les rejoindront officiellement en 2022: le Parc naturel régional (PNR) Gruyère – Pays-d’Enhaut inspire visiblement confiance. Mais quelles prestations les communes peuvent-elles en attendre? Le plan de gestion à 10 ans (2022-2031) qui sera transmis à la fin mars à Berne trace les grands axes stratégiques. Mais un programme précis balise déjà les cinq prochaines années.

«Nos missions sont fixées par la législation sur les PNR. Il y aura donc une continuité», explique Patrick Rudaz, coordinateur du Parc avec François Margot. Elles tiennent en quelques domaines clés – paysage, biodiversité, agriculture, économie et tourisme – assortis d’actions telles que la promotion, la mise en valeur ou la sensib

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00