La Liberté

Le pasteur a trouvé sa terre promise

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Daniel Nagy en tee-shirt vert d’aumônier, sa tenue de «médecin des âmes» à l’HFR. © Alain Wicht
Daniel Nagy en tee-shirt vert d’aumônier, sa tenue de «médecin des âmes» à l’HFR. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
06.08.2019

Mis à la porte de l’Eglise réformée vaudoise il y a quatre ans, Daniel Nagy s’épanouit à Fribourg

Patrick Chuard

Hôpital » «Je suis un pasteur heureux», assure Daniel Nagy. On le croit volontiers, ce grand bonhomme aux yeux rêveurs, un peu timide, en train d’échanger des blagues avec des patients sur le toit de l’Hôpital cantonal. En poste depuis 2015 dans la paroisse réformée de Fribourg, il consacre 50% de son temps à l’aumônerie de l’Hôpital fribourgeois (HFR). Sur son tee-shirt vert, il arbore un badge: «Aumônier – Seelsorger». Ce «pasteur heureux», qui a tout juste quarante ans, semble bien différent de celui qui manifestait tout seul, l’air sombre, en septembre 2014 devant la cathédrale de Lausanne. Vêtu d’une robe pastorale, la bouche scotchée, il posait à côté d’un panneau où l’on pouvait lire: «Non à ce Conseil synodal (l’autorité de l’Eglise

Articles les plus lus
Dans l'adversité...
Dans l'adversité...
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00