La Liberté

Le PDC veut un référendum accessible

Illustration au dos du numéro 59 de la revue Pro Fribourg publié avant la votation du 23 octobre 1983. © Pro Fribourg
Illustration au dos du numéro 59 de la revue Pro Fribourg publié avant la votation du 23 octobre 1983. © Pro Fribourg
19.02.2018

Le parti propose de faciliter l’accès au référendum en abaissant le taux à 5%. Le Conseil général suivra

Igor Cardellini

Fribourg »   Le Parti démocrate-chrétien de la ville de Fribourg veut rendre les outils de la démocratie directe plus accessibles aux citoyens. C’est ce qu’affirment Simon Murith et Blaise Fasel, accompagnés de huit élus de gauche et de droite dans une proposition qui sera débattue ce soir au parlement local. Ils demanderont la modification du règlement du Conseil général afin d’abaisser le nombre de signatures requises pour le dépôt d’un référendum facultatif contre une décision du Conseil général à 5% des citoyens actifs. Le taux actuel est à 10% pour Fribourg, soit environ 2640 signatures à récolter en 30 jours ouvrables.

«L’idée nous est venue car la nouvelle loi sur les communes (LCo), entrée en vigueur en janvier 2017, permet désormais d’aller en deç&

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00