La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le permis suspendu à un cheveu

«Pendant ces cinq mois, je suis devenu parano», témoigne Sylvain Nicolet. © Charly Rappo
«Pendant ces cinq mois, je suis devenu parano», témoigne Sylvain Nicolet. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
Publié le 06.12.2021

Un Sorensois a dû prouver son abstinence pour récupérer son permis de conduire. Les tests l’interpellent

Stéphane Sanchez

Alcoolémie » «Comment prouver votre abstinence, lorsque les tests sanguins sortent positifs?» Sylvain Nicolet, 25 ans, s’est débattu avec cette question durant plusieurs mois. Voilà plus d’un an et demi que ce Sorensois tente de récupérer son permis de conduire, retiré à titre préventif après un repas arrosé. Le jeune homme veut raconter ce qu’il a traversé et témoigner de ce qu’il considère comme des couacs. Il veut rappeler, aussi, qu’«il ne faut pas rigoler avec l’alcool au volant».

Sylvain Nicolet admet sa faute: il n’a provoqué aucun accident, mais «l’histoire aurait pu se terminer tragiquement». Cette nuit du 7 mars 2020, il roulait bien avec 0,93 milligramme d’éthanol par litre d’air expiré, soit 1,86‰. Loi sur la circulation oblige, ce taux sup&eac

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00