La Liberté

Le Pont de Chatou ne devait rien à Auguste Renoir

20.02.2019

Justice » Le Ministère public fribourgeois a condamné un antiquaire fribourgeois de 76 ans à six mois de jours-amende avec sursis pour faux dans les titres, et à payer des frais de justice de près de 6500 francs.

Après avoir acquis un tableau signé Renoir pour quelques dizaines de milliers de francs auprès d’un marchand d’art marron en 2009, l’antiquaire l’avait revendu plusieurs centaines de milliers de francs. A un acheteur qui n’a d’ailleurs jamais payé. Reprise par l’antiquaire, l’œuvre a été redécouverte lors d’une saisie de l’Office des poursuites en 2015.

Pour le Ministère public, lorsque l’antiquaire a tenté de revendre le tableau, puis lorsqu’il l’a remis à l’Office des poursuites, il ne pouvait pas de bonne foi ignorer qu’il s’agissait d&rsq

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00