La Liberté

Le port passera en mains publiques

La Société coopérative du port de plaisance d’Estavayer bénéficie d’une concession pour l’exploitation du port depuis 1969. © Alain Wicht-archives
La Société coopérative du port de plaisance d’Estavayer bénéficie d’une concession pour l’exploitation du port depuis 1969. © Alain Wicht-archives
18.10.2018

L’Etat de Fribourg favorise le projet de la commune d’Estavayer, qui revendique l’exploitation du port

Chantal Rouleau

Estavayer-le-Lac » La commune d’Estavayer devrait reprendre l’exploitation du port de plaisance. La concession, portant sur le développement, l’exploitation et l’entretien du port de 700 places, ainsi que le droit de superficie sur le terrain – en main de la Société coopérative du port de plaisance (Socoop) depuis cinquante ans – sont arrivés à échéance cet été. Et si la société privée veut garder ses droits, la commune les revendique également. «C’est la première fois qu’une concession est mise en concurrence dans le canton de Fribourg. Cela nous a poussés à mener une réflexion approfondie et à mettre en place des critères bien définis», a souligné, hier lors d’une conférence de presse, le conseiller d’Etat Jean-François Steiert, responsab

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00