La Liberté

Le «prêtre chanteur» quitte Estavayer

Antoine Kankoé a vécu dans la rue en Afrique puis a voulu intégrer l’armée avant d’entrer au séminaire. © Alain Wicht
Antoine Kankoé a vécu dans la rue en Afrique puis a voulu intégrer l’armée avant d’entrer au séminaire. © Alain Wicht
10.07.2019

Antoine Kankoé, curé de la paroisse Saint-Laurent d’Estavayer (FR), regagnera son Togo natal dès août

Raphaël Zbinden

Estavayer-le-Lac » «Quoi, vous n’allez pas nous faire ça!», s’écrie une paroissienne pendant une messe à l’adresse d’Antoine Kankoé. Une réaction représentative de la «tempête de tristesse» soulevée par le départ de l’abbé qui regagnera son Togo natal en août, comme l’indique l’Unité pastorale Saint-Laurent sur son site internet.

Le grand homme souriant et jovial, avec ses jeans et ses lunettes de soleil, a plutôt l’air de sortir d’une salle de sport que d’une église. Il revient sur son passé, où rien ne le prédestinait à devenir homme d’Eglise.

Né dans le vaudou

Antoine Kankoé naît en effet au Togo dans une famille fortement animiste. Lorsque son papa décède, sa maman assume l’éducation des enfant

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00