La Liberté

Le procès finit en queue de poisson

Roman Abramovitch, qui sur cette photo serre la main de l’avocat fribourgeois Luke Gillon, est venu à deux reprises à Fribourg. © Alain Wicht-archives
Roman Abramovitch, qui sur cette photo serre la main de l’avocat fribourgeois Luke Gillon, est venu à deux reprises à Fribourg. © Alain Wicht-archives
14.06.2018

L’affaire Runicom est close. Roman Abramovitch et les autres parties ont conclu un accord extrajudiciaire

François Mauron

Justice »   C’est un coup de théâtre digne d’un roman de Fred Vargas, la papesse du polar français. Entamé le 2 mai au Tribunal civil de la Sarine, le procès de l’affaire Runicom, dont la vedette est l’oligarque russe Roman Abramovitch, se termine en queue de poisson. En effet, l’action en justice intentée par la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) contre le milliardaire, ainsi que contre Eugene Shvidler, l’un de ses associés en affaires, et la société russe Gazprom Neft, est close. Les parties ont conclu mardi soir un arrangement qui résout définitivement leur différend.

«Par décision du 12 juin 2018, le président du Tribunal de la Sarine a rayé du rôle la procédure notée sous rubrique. En effet, les parties sont parvenues à trouver un

Même sujet
Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00