La Liberté

«Le projet d’Avry reste d’actualité»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le chantier de Migros à Avry, qui prévoit notamment l’aménagement d’une gare et d’appartements, est à l’arrêt depuis l’été 2019. © Alain Wicht-archives
Le chantier de Migros à Avry, qui prévoit notamment l’aménagement d’une gare et d’appartements, est à l’arrêt depuis l’été 2019. © Alain Wicht-archives
Partager cet article sur:
14.08.2020

La demande de dédommagement de 86 millions faite par l’investisseur Migros n’est pas une facture

Patrick Chuard

Aménagement » La demande de dommages et intérêts de 86 millions de francs envoyée par la société Avry Centre SA à l’Etat de Fribourg (La Liberté du 8 août) ne dit rien de la volonté de Migros de faire un nouveau centre commercial. «Le projet d’Avry reste tout à fait d’actualité si nous obtenons un permis de construire et si les conditions n’ont pas changé», précise aujourd’hui Thierry Grosjean.

Celui qui préside depuis le 1er juillet la coopérative Migros Fribourg-Neuchâtel, propriétaire d’Avry Centre SA, ajoute: «Ce projet est épatant, et je me réjouis de rencontrer les autorités.»

Pourquoi 86 millions?

«Le chantier avait démarré l’été dernier, et il avait été interrompu, rappelle Thierry Grosjean. La loi fribourgeoise nous donne douze mois pour formuler des prétentions. Disons que cette démarche est une sécurité juridique. En tant qu’administrateur, mon devoir est de ménager les droits de la société.» Sans fournir de détails, il assure que le montant a été calculé sur

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00