La Liberté

Le rapport qui accable le syndic

Cheiry compte un peu plus de 400 habitants. © Alain Wicht
Cheiry compte un peu plus de 400 habitants. © Alain Wicht
08.11.2018

Alexandre Rochat a quitté l’exécutif de Cheiry, dans la Broye, qu’il dirigeait depuis son élection en 2013

Lise-Marie Piller

Enquête » Chamboulement à Cheiry. Les conclusions de l’enquête administrative menée dans la commune ont été dévoilées hier à la presse. L’investigation avait été commandée par la Préfecture de la Broye fribourgeoise en avril dernier, inquiète des treize départs enregistrés depuis 2012 au sein du Conseil communal et des cinq démissions au niveau du personnel administratif. Au moins deux citoyens avaient aussi joué les «lanceurs d’alerte».

Le verdict est sans appel. L’ex-syndic Alexandre Rochat, arrivé à la tête de la commune dès son élection en 2013, est pointé du doigt dans les plus de 40 pages du rapport, restées confidentielles. Ceci pour «des raisons d’intérêt public afin que la bonne marche de la commune se poursuive», selon le préfet Nicolas Kilchoer.

Un avant et un après

«Deux périodes se dégagent: un avant et un après l’arrivée d’Alexandre Rochat à la syndicature. Sa gestion communale a manqué de rigueur», explique le préfet. L’enquêteur indépendant Joseph Borcar

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00