La Liberté

Le scénario catastrophe se répète

Les intempéries ont aussi causé des dégâts sur les aménagements extérieurs de la propriété de la famille Bosson. © Alain Wicht
Les intempéries ont aussi causé des dégâts sur les aménagements extérieurs de la propriété de la famille Bosson. © Alain Wicht
«Chaque propriétaire doit se protéger contre les intempéries» Michel Bapst
«Chaque propriétaire doit se protéger contre les intempéries» Michel Bapst
06.07.2018

Victimes de deux inondations en deux ans, des habitants de Pont-la-Ville se sentent délaissés

Charles Grandjean

Intempéries »   «On est parvenus à colmater les fenêtres avec des couches-culottes et des linges que les enfants nous lançaient depuis l’étage», se souvient Laurence Bosson. Cette mère de famille, ainsi que son mari et leurs quatre enfants de 2, 5, 6 et 8 ans sont encore marqués par les intempéries survenues dans la nuit du lundi 11 au mardi 12 juin. «Mes enfants sont traumatisés. La dernière regarde la fenêtre et dit «pluie, peur» lorsqu’il pleut.»

Avec un parquet et une isolation – située derrière les parois en fermacell – à changer, les récents dégâts laissent un goût particulièrement amer à la famille Bosson. «Le parquet n’avait que deux ans», soupire Philippe Bosson.

Sur un ancien ruisseau

C’est que le scénario

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00