La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les abus commis à Marini mis en lumière

Montet (Broye) L’étude, demandée par Mgr Charles Morerod et présentée hier, révèle qu’au moins 21 enfants ont été abusés sexuellement entre 1929 et 1955 dans l’institut catholique. L’évêque a demandé pardon aux victimes.

Enfin un rapport d'enquête accablant sur les abus sexuels et maltraitance de l'Institut catholique Marini
Enfin un rapport d'enquête accablant sur les abus sexuels et maltraitance de l'Institut catholique Marini
Les chercheurs Rebecca Crettaz, Anne-Françoise Praz et Pierre Avvanzino (de g. à d.) ont présenté en compagnie de Mgr Charles Morerod les résultats de l’enquête devant de nombreux journalistes et d’anciens pensionnaires de l’institut broyard. © Alain Wicht
Les chercheurs Rebecca Crettaz, Anne-Françoise Praz et Pierre Avvanzino (de g. à d.) ont présenté en compagnie de Mgr Charles Morerod les résultats de l’enquête devant de nombreux journalistes et d’anciens pensionnaires de l’institut broyard. © Alain Wicht

delphine francey

Publié le 27.01.2016

Temps de lecture estimé : 10 minutes

Partager cet article sur:

Un pan sombre de l’histoire de l’ancien institut catholique Marini à Montet (Broye) a été dévoilé hier à l’évêché de Fribourg, dans une ambiance teintée d’émotion. Les trois chercheurs mandatés par Mgr Charles Morerod, évêque du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg, ont présenté aux médias et à certaines victimes les résultats de leur étude historique sur les abus physiques, psychologiques et sexuels commis de 1929 à 1955. Soit lorsque l’orphelinat et le pensionnat étaient placés sous la responsabilité directe de l’évêché.

Les larmes aux yeux

Il en ressort qu’au moins 21 enfants et adolescents ont été abusés sexuellement et de manière répétée par onze personnes dont deux prêt

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11