La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les autorités n’ont pas réagi à temps

Les autorités n’ont pas réagi à temps © Keystone
Les autorités n’ont pas réagi à temps © Keystone
Partager cet article sur:
Publié le 03.12.2021

L’enquête administrative sur l’affaire de l’ancien boursier de Belfaux pointe des manquements d’élus

Patrick Chuard

Belfaux » Pour dérober près de six millions de francs, l’ancien boursier de Belfaux a pu compter sur des lacunes dans la gouvernance communale. Les autorités ont fait preuve de «manquements» et n’ont pas respecté leur «devoir de vigilance». C’est ce que souligne l’enquête administrative menée par la Préfecture de la Sarine et dont les résultats ont été rendus publics ce vendredi.

Les manquements concernent des périodes précises, sur les quatorze années où le fonctionnaire félon a délesté la collectivité. Le rapport d’enquête pointe les dates de 2014 à 2015 et 2018 à 2019 (lire ci-dessous). Jean-Bernard Schenevey et Rose-Marie Probst, les syndics respectivement en poste lors des périodes en question, sont cités personnellement dans le rapport de 66 pages &eac

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00