La Liberté

Les canons n’auront servi à rien

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Au Lac-Noir, les canons n’ont pas pu tourner à plein régime. Juste de quoi skier un peu, luger ou faire une bataille de boules de neige. © Charles Ellena
Au Lac-Noir, les canons n’ont pas pu tourner à plein régime. Juste de quoi skier un peu, luger ou faire une bataille de boules de neige. © Charles Ellena
Partager cet article sur:
05.01.2020

Les stations sans enneigement mécanique ont connu de bonnes fêtes. Les semaines à venir seront dures

Guillaume Chillier

Sports d’hiver » Les vacances scolaires se sont achevées dimanche sur un paradoxe pour les stations des Préalpes fribourgeoises: celles qui n’ont pas de canons à neige ont connu des premières relâches hivernales plus réjouissantes que celles qui en ont. Paradoxe, certes, mais il est dû au hasard de la météo. Ce qui a marqué ce début de saison d’hiver, à la pelle: un mercure trop élevé, des inversions de température, des précipitations faibles et très locales. En résumé: les canons à neige n’ont quasiment pas pu tourner et c’est la chance (ou celle des lieux considérés comme des «trous à neige») qui a été décisive. Exemple, alors qu’il neigeait à Charmey ou sur le Moléson, il n’en était rien, ou presque, à la Berra

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00