La Liberté

Les coulisses de la pandémie

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le 28 février, l’Organe cantonal de conduite est engagé par le Conseil d’Etat. Son chef, Christophe Bifrare (au centre) répond aux médias. A ses côtés se trouvent le conseiller d’Etat Maurice Ropraz et Claudia Lauper, secrétaire générale de la DSAS.
Le 28 février, l’Organe cantonal de conduite est engagé par le Conseil d’Etat. Son chef, Christophe Bifrare (au centre) répond aux médias. A ses côtés se trouvent le conseiller d’Etat Maurice Ropraz et Claudia Lauper, secrétaire générale de la DSAS.
Partager cet article sur:
21.07.2020

Engagé dès la fin février, l’Organe cantonal de conduite a géré la crise sanitaire liée au Covid-19 pour le compte de l’Etat de Fribourg. La Liberté a eu accès aux procès-verbaux de ses quatorze séances plénières

Magalie Goumaz et Nicolas Maradan

Récit » Comment l’Etat de Fribourg a-t-il géré la propagation du Covid-19? Pour mieux comprendre ce qui s’est tramé dans les coulisses de la pandémie, La Liberté a eu accès aux procès-verbaux de l’Organe cantonal de conduite (OCC). Considérée comme le bras armé du gouvernement en cas de crise, cette entité a été au centre du dispositif. Elle a tenu quatorze séances plénières entre le 28 février et le 8 mai. Une trentaine de personnes, issues de différents services de l’Etat ou d’institutions concernées, y participaient. Voici le reflet chronologique de ces quatorze rendez-vous qui racontent une partie de l’histoire.

28 février » Une attente active

A cette date, la Suisse compte quinze cas positifs au Covid-19, et une centaine de personnes sont en quarantaine. Le can

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00