La Liberté

Les droits de l’homme traduits en patois

Anne-Marie Yerly a rédigé plusieurs versions, jusqu’à obtenir un texte qui colle au plus près de la réalité. © Vincent Murith
Anne-Marie Yerly a rédigé plusieurs versions, jusqu’à obtenir un texte qui colle au plus près de la réalité. © Vincent Murith
04.04.2015

Treyvaux • Anne-Marie Yerly a adapté la Déclaration universelle des droits de l’homme en patois fribourgeois. Cette traduction, agréée par l’ONU, a été lancée par une société spécialisée dans la comparaison de divers textes.

François Mauron

Le titre est solennel: «Dèhyarahyon univèrthèle di drê dè l’Omo». Il trône en tête d’un document figurant depuis quelques jours sur le site officiel des Nations Unies. Oui, vous avez bien lu: la «Déclaration universelle des droits de l’homme» a été traduite en patois fribourgeois. Mieux, cette nouvelle version de la charte mondiale des valeurs humaines a été agréée par l’ONU, laquelle donne en sus quelques explications (en anglais) sur cet idiome franco-provençal, parlé «essentiellement dans le sud du canton de Fribourg». Et d’indiquer que de 2000 à 3000 personnes sont capables de le comprendre et de le lire, tandis que quelques centaines de locuteurs sont à même de l’utiliser dans une conversation.

Parmi eux, Anne-Marie Yerly, de Treyvaux. Auteur à ce jour de trois pi

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00