La Liberté

«Les gens comme moi n’existent pas»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Fred Vonlanthen n’imaginait pas à quel point l’automne serait difficile. © Alain Wicht
Fred Vonlanthen n’imaginait pas à quel point l’automne serait difficile. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
09.12.2020

Fred Vonlanthen, musicien et guitariste d’Alain Morisod, raconte ses difficultés en temps de pandémie

Patrick Chuard

Fribourg » «Un cauchemar». C’est ce que Fred Vonlanthen a vécu entre les mois de septembre et de novembre. Le chanteur et musicien fribourgeois, guitariste d’Alain Morisod, en a pourtant connu, des galères. «J’ai choisi de vivre de ma musique il y a trente-deux ans, et j’ai déjà eu des fins de mois difficiles», raconte le beau gosse du groupe Sweet People. «Avec ma femme Alessandra, nous avons souvent fait avec peu de moyens. Nous avons vécu des années dans un appartement de 21 m2. Nous sommes un couple d’artistes, et nous nous sommes toujours débrouillés, sans être un seul jour au chômage ni toucher un franc de subvention.» Du moins jusqu’en 2020.

Fred Vonlanthen n’imaginait pas à quel point l’automne serait difficile. Les allocations pour pertes de gains (APG) ont pris fin le 16 septembre pour les indé

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00