La Liberté

Les maçons grévistes ont pris le car

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
©Alain Wicht
©Alain Wicht
Dans la Broye, la secrétaire syndicale Fatima Oliveira est allée chercher les maçons à leur arrivée sur les chantiers. Il a fallu parfois parlementer et convaincre les travailleurs de monter dans le bus. Réunis à Fribourg, les ouvriers ont défilé bruyamment à travers la ville.
Dans la Broye, la secrétaire syndicale Fatima Oliveira est allée chercher les maçons à leur arrivée sur les chantiers. Il a fallu parfois parlementer et convaincre les travailleurs de monter dans le bus. Réunis à Fribourg, les ouvriers ont défilé bruyamment à travers la ville.
Les maçons grévistes ont pris le car
Les maçons grévistes ont pris le car
Les maçons grévistes ont pris le car
Les maçons grévistes ont pris le car
Les maçons grévistes ont pris le car
Les maçons grévistes ont pris le car
Partager cet article sur:
30.10.2018

Quelque 550 ouvriers du bâtiment ont débrayé ce mardi dans le canton. Ils se sont fait entendre à Fribourg

photos Alain Wicht textes Thibaud Guisan

Construction » «Nous sommes dans le même bateau. S’il coule, nous sommes tous naufragés.» Cet ouvrier portugais de 52 ans fait partie des 550 maçons qui ont débrayé ce mardi dans le canton de Fribourg. L’homme a embarqué vers 7 h à Estavayer-le-Lac dans l’un des cars affrétés par les syndicats Unia et Syna. Le véhicule a emmené une vingtaine de travailleurs depuis ce chantier staviacois de La Prillaz. Il s’arrêtera encore dans le chef-lieu de la Broye, puis à Cugy, Montet et Prez-vers-Noréaz.

La quarantaine de passagers grévistes – maçons, machinistes, grutiers, manœuvres – a débarqué vers 9 h 15 à Fribourg. Objectif: participer à une journée de mobilisation destinée notamment à marteler leur attachement à la retraite à 60 ans, à dire n

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00