La Liberté

Les mères, plus vite de retour au cocon

Le retour précoce des mères et de leur nouveau-né à la maison est privilégié dans les maternités du canton ainsi qu'à l'Hôpital intercantonal de la Broye. © Keystone/photo prétexte
Le retour précoce des mères et de leur nouveau-né à la maison est privilégié dans les maternités du canton ainsi qu'à l'Hôpital intercantonal de la Broye. © Keystone/photo prétexte
Partager cet article sur:
25.03.2020

Les séjours à la maternité sont écourtés et les sages-femmes indépendantes appelées en renfort

Maud Tornare

Naissance » «Le stress commence à monter. Le coronavirus, c’est une bonne dose d’inquiétude en plus.» Jessica Braillard va donner naissance à son premier enfant au début mai. Et comme bon nombre de futures mamans, elle se pose beaucoup de questions dans le contexte actuel. «Je m’inquiète un peu pour la prise en charge, sachant que je souhaite accoucher le plus physiologiquement possible», confie Marie qui attend son premier enfant pour la mi-mai.

Papas toujours admis

L’épidémie de coronavirus contraint les services de maternité à restreindre les visites et écourter les séjours pour protéger la santé des parturientes et du personnel médical.

«Ma plus grande crainte serait de devoir accoucher sans mon mari à mes côtés», confie Jessica Braillard, dont l’inquiétude est

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00