La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les socialistes fribourgeois en ordre de bataille

De gauche à droite: Urs Hauswirth, David Bonny, Pierre Mauron, Valérie Piller Carrard, Christian Levrat, Ursula Schneider Schüttel, Nathalie Déchanez et Elias Moussa. © Charly Rappo
De gauche à droite: Urs Hauswirth, David Bonny, Pierre Mauron, Valérie Piller Carrard, Christian Levrat, Ursula Schneider Schüttel, Nathalie Déchanez et Elias Moussa. © Charly Rappo
Publié le 15.03.2019

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Fribourg » Au tour du Parti socialiste fribourgeois de se ranger en ordre de bataille pour le renouvellement de l’Assemblée fédérale. «Car depuis quatre ans et le coup de balancier à droite, aucun grand dossier n’est sorti des Chambres», insiste son président, Benoît Piller.

Réunis hier soir à Fribourg, les socialistes ont validé une liste de candidats au Conseil national bâtie autour des sortantes Valérie Piller Carrard (40 ans) et Ursula Schneider Schüttel (57 ans). La première, établie à Cheyres, a été élue pour la première fois à Berne en 2011. La seconde, vice-syndique de Morat, avait déjà siégé dans la capitale entre 2012 et 2015 avant d’en être éjectée il y a quatre ans. Elle a retrouvé son fauteuil début 2017 quand Jean-François Steiert est entré au Gouvernement fribourgeois.

A leurs côtés, une troisième femme: Nathalie Déchanez, infirmière de 51 ans qui enseigne à la Haute Ecole de santé et qui siège au Conseil communal de Siviriez. Elle part au combat en comp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11