La Liberté

Les Suisses ne sont pas très motivés à créer leur entreprise

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
16.11.2017

Enquête »   Une fois leurs études achevées, seulement 5,4% des étudiants songent à créer leur propre entreprise, les autres préférant s’orienter vers un emploi salarié. Toutefois, après cinq ans de vie professionnelle, le taux de jeunes diplômés aspirant à l’indépendance grimpe à 29,4%. C’est la conclusion de l’enquête Global University Entrepreneurial Spirit Students Survey (GUESSS) menée l’an dernier dans une cinquantaine de pays et visant à analyser les intentions entrepreneuriales et professionnelles des étudiants. C’est la Haute Ecole de gestion de Fribourg (HEG-FR) qui a été chargée de mener à bien cette étude en Suisse occidentale sur la base de 625 questionnaires remplis par les étudiants de dix-huit universités et hautes écoles romandes. En moyenne, les personnes interrogées étaient âgées de 25,8 ans.

«Une carrière d’employé immédiatement après les études est plus attractive pour les étudiants, car elle leur permet d’accéder rapidement et facilement à des ressources

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00