La Liberté

Les taxis fribourgeois sont à l’arrêt

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Il y a 36 concessions de taxis qui sont attribuées dans le Grand Fribourg, mais seuls 33 véhicules sont actuellement immatriculés © Charly Rappo
Il y a 36 concessions de taxis qui sont attribuées dans le Grand Fribourg, mais seuls 33 véhicules sont actuellement immatriculés © Charly Rappo
Partager cet article sur:
14.01.2021

Le chiffre d’affaires des compagnies du Grand Fribourg a chuté de plus de 60% à cause de la pandémie

François Mauron

Economie » A vélo dans Paris on dépasse les taxis, chantait Joe Dassin en 1972, dans La complainte de l’heure de pointe. C’est également le cas à Fribourg un demi-siècle plus tard, en ces tristes heures de pandémie de Covid-19. Pour la simple et bonne raison que les taxis sont à l’arrêt, la plupart du temps. «C’est très difficile. Depuis le début de la crise, il y a beaucoup moins de courses qu’auparavant. Conséquence: nous avons perdu les trois quarts de notre chiffre d’affaires», soupire Kuganeaswary Seevaratnam, administratrice de Taxis-Réunis ABC SA, l’un des deux grands acteurs de la capitale cantonale.

Selon la convention intercommunale sur le service des taxis, ce sont 36 concessions qui sont attribuées dans le Grand Fribourg (trente pour la capitale cantonale, trois pour Villars-sur-Glâne, deux pour Marly et un

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00