La Liberté

Les victimes ont eu gain de cause

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
03.03.2021

Abus sexuels » Le verdict est tombé, dans l’affaire du septuagénaire gruérien accusé d’abus de détresse et de contrainte sexuelle (La Liberté du 24 février). Le Tribunal pénal de la Gruyère l’a condamné à 3 ans de privation de liberté, dont un ferme et le solde avec sursis pendant 5 ans.

Afin d’assouvir ses pulsions sexuelles, l’homme a bel et bien utilisé des photos compromettantes pour faire pression sur son «grand amour» (un père de famille), entre 2014 et 2017, estime la cour. En tant qu’employeur, le garagiste s’en est également pris en 2017 à un jeune de 19 ans «particulièrement vulnérable».

Dans sa motivation, le tribunal souligne «la gravité des faits» et l’«absence de prise de conscience» du prévenu. Ce dernier se voit aussi frappé d’une interdiction d’engager ou de travailler aux côtés de mineurs et de leur donner accès à son atelier. Une assistance de probation est ordonnée. Le septuagénaire devra en outre verser 12 000 francs à titre de tort moral.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00