La Liberté

Mamans-taxis déboutées par le Tribunal cantonal

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
31.10.2020

Léchelles » Les juges ont avalisé la décision de restreindre la circulation motorisée sur le chemin de l’école.

En interdisant la circulation automobile sur le chemin d’accès à l’école de Léchelles du lundi au vendredi entre 7 h 30 et 16 h, afin d’assurer la sécurité des enfants, le Service cantonal des ponts et chaussées (SPC) n’a pas outrepassé la loi ni entravé la liberté personnelle des citoyens. Dans un arrêt daté du 5 octobre et publié sur internet, le Tribunal cantonal fribourgeois (TC) a rejeté le recours déposé par deux «mamans-taxis» contre cette mesure introduite à la demande de la commune de Belmont-Broye.

Selon les deux femmes, habitant loin du village, cette restriction de circulation motorisée (qui ne concerne pas les services funèbres, les locataires riverains, les bus scolaires ni le service postal) constitue une atteinte à leur liberté: elles préfèrent en effet déposer leurs enfants ou petits-enfants directement dans la cour de l’école.

Elles in

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00