La Liberté

Maurice Ropraz: «Frapper fort dans les activités de loisirs»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le Conseil d'Etat dévoilait aujourd'hui de nouvelles mesures en vigueur dès ce mercredi soir. © Charly Rappo
Le Conseil d'Etat dévoilait aujourd'hui de nouvelles mesures en vigueur dès ce mercredi soir. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
03.11.2020

Selon le conseiller d’Etat à la tête de la Direction de la sécurité et de la justice, les nouvelles restrictions qui frappent le canton de Fribourg répondent à un exercice de dosage.

François Mauron

Le Conseil d’Etat insiste beaucoup sur la responsabilité individuelle. Comment leur expliquer qu’on peut se réunir à dix pour jouer de la trompette, alors que c’est interdit pour chanter?
Maurice Ropraz: La Confédération et des spécialistes ont fait le constat qu’il existe un risque avéré pour les chorales de transmettre le virus. C’est pourquoi le chant a été interdit pour les chœurs amateurs. Le constat est différent au niveau des fanfares, qui peuvent poursuivre leurs activités moyennant un respect des distances et de la limitation des groupes qui répètent à dix personnes. Les concerts, en revanche, ne sont plus possibles.

Au fil de cet automne, le gouvernement cantonal annonce chaque semaine ou presque de nouvelles mesures res

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00