La Liberté

Même dégradable, l’huile pollue

18.05.2019

Sarine » Il ne faut pas croire tout ce qu’on lit sur un emballage. Le Ministère public a condamné un garagiste sarinois de 20 ans à cinq jours-amende avec sursis pour délit contre la loi fédérale sur les eaux. Se fiant à l’indication «biodégradable» figurant sur les bidons, l’homme s’était débarrassé de résidus d’huile en les balançant à l’égout.

Malheureusement pour lui, cela s’est vu au débouché de celui-ci dans la Sarine. Remontant à la source, la police et les pompiers sont tombés sur le responsable. Celui-ci a plaidé sa bonne foi: comment aurait-il pensé causer une pollution avec une huile estampillée biodégradable?

Le premier problème, c’est que cette huile contenait aussi de l’huile minérale pour moteur. Le second, c’est que même biodégradable, une huile n’a rien à faire dans la rivière, et doit obligatoirement être éliminée comme un déchet spécial. Les déchetteries les recueillent d’ailleurs dans des containers spéciaux, et ce n’est pas pour rien.

Antoin

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00