La Liberté

Mémoires de politiciennes

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Première femme à accéder au Conseil d’Etat fribourgeois en 1986, Roselyne Crausaz (à gauche) a baigné très tôt dans la politique. Une caractéristique qu’elle partage avec l’ancienne députée Claudia Cotting. © Alain Wicht-archives
Première femme à accéder au Conseil d’Etat fribourgeois en 1986, Roselyne Crausaz (à gauche) a baigné très tôt dans la politique. Une caractéristique qu’elle partage avec l’ancienne députée Claudia Cotting. © Alain Wicht-archives
Partager cet article sur:
25.01.2021

Il y a 50 ans, la Suisse accordait le droit de vote aux femmes. Un événement historique qui a ouvert les bureaux de vote à tous. Rencontre et souvenirs de retraitées de la chose publique

Anne Rey-Mermet

Suffrage féminin » L’attribution du Département de la défense à Viola Amherd fin 2018 a été considérée comme une petite révolution. Imaginez alors la situation des premières femmes élues, près de 50 ans plus tôt. La Suisse célébrera dans une dizaine de jours l’anniversaire du droit de vote et d’éligibilité des femmes: le 7 février 1971, les hommes se prononçaient à 65,7% en faveur de ce changement de la Constitution. Une votation qui ouvre aux Suissesses le rideau des isoloirs, mais aussi la porte des institutions politiques. Certains cantons avaient déjà accepté le suffrage féminin au niveau communal et cantonal, Vaud en premier en 1959, puis Neuchâtel la même année et Genève en 1960.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00