La Liberté

Menacé, le chardon bleu est replanté

Une centaine de jeunes chardons ont été plantés sur les alpages de Mormotey et de Tremetta. © Alain Wicht
Une centaine de jeunes chardons ont été plantés sur les alpages de Mormotey et de Tremetta. © Alain Wicht
En Suisse, l’espèce croît dans les Grisons et dans les Préalpes occidentales entre 1400 et 2100 m d’altitude. © Gregor Kozlowski
En Suisse, l’espèce croît dans les Grisons et dans les Préalpes occidentales entre 1400 et 2100 m d’altitude. © Gregor Kozlowski
«Le panicaut fribourgeois a une composition génétique unique» Gregor Kozlowski © La Liberté
«Le panicaut fribourgeois a une composition génétique unique» Gregor Kozlowski © La Liberté
07.06.2018

Le panicaut des Alpes est en danger. De jeunes plants ont été réintroduits hier au-dessus des Paccots

Maud Tornare

Nature »   Reconnaissable à sa couleur bleu violacé et à ses fleurs entourées d’une rosace finement découpée, le panicaut des Alpes – appelé communément chardon bleu – est une plante emblématique des Préalpes. Bien que protégée depuis 1973 dans le canton, la plante se fait de plus en plus rare sur les flancs des montagnes fribourgeoises. L’association Pro Natura et le Jardin botanique de l’Université de Fribourg ont réuni leurs forces pour inverser cette tendance négative. Initiée en 2009 déjà, cette collaboration a donné lieu, hier matin, à une opération de replantage sous la crête du Moléson. Au-­dessus des Paccots, une centaine de jeunes plants ont été réintroduits dans leur population mère sur les alpages du Mormotey et de Tremetta.

La

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00